Box

SOIREE BOITE (2)DE NUIT DU 22 OCT 10 ORGANISE PAR FRED VAESEN ...CAROLE BOULBES LIT DES LETTRES DE PICABIA ...











Dada Picabia   




~ Ah  ~  oui 'c'e,,, s   t  la  voix  et les gestes  ~ 




_________________________________________________








.CAROLE BOULBES LIT DES LETTRES DE PICABIA LORS DE LA BOITE DE NUIT DU 22 OCT 10                                                                                                                      N                                                                                                                                                                                           



DANS LES ROULOTTES ET CAMIONS PRES DU CERCLE ELECTRIQUE DE LA PORTE DES LILAS ...






Picabia poet et peintre    

_______________A desire machine in work _ Or An
                 ASSEmBlAge


____________________________________ 

-------------------------------------------- not visual...

Le thème de ce cycle est directement venu de mes travaux de recherche doctoraux. 






Depuis cinq ans maintenant je mène à l’université François Rabelais un doctorat sur 



l’artiste allemand Raoul Hausmann et sa réflexion l’optophone. Cet appareil devant permettre aux aveugles d’entendre la lumière, est un système de prothèse appartenant aux réflexions artistiques du début du XXe siècle pour une oeuvre expérimentale entre celui qui la crée et celui qui la pratique.



Entre 1921 et 1922, dans deux textes : le Manifeste du présentisme et Optophonétique, Raoul Hausmann déclare vouloir transformer fondamentalement l’expérience et l’existence physique de l’oeuvre. Pour lui, la perspective et tous 



les principes géométriques de construction de l’oeuvre sont des systèmes dépassés. Pour qu’une oeuvre soit efficace et fonctionnelle, il faut qu’elle englobe sensoriellement le spectateur. S’inscrivant dans un principe de philologie, Raoul Hausmann ne déconstruit pas les valeur des oeuvres passées mais cherche à actualiser 


une oeuvre en osmose avec son temps. Au sein des deux manifestes, il déclare que la construction spatiale et temporelle de l’oeuvre doit inclure la logique sensorielle. Pour lui une oeuvre d’art est donc un élément d’espace , de temps et de 



sensorialité. Arriver à générer un tel processus artistique conduit à l’émergence d’un sixième sens.

PASSEPORT POUR L'ART

de


Ghislain






________________________from there


to here


an to hear

these

go to ubu

dont remmber how to make them here today


5. Poème sans titres" (1919) 
http://ubu.artmob.ca/sound/hausmann_raoul/Hausmann-Raoul_Poeme-Sans-Titres.mp3


6. " b b b b et F m s b w" (1918), 0:50 



7. 13. Raoul Hausmann " b b b b et F m s b w" (1918), 1'09" 



8. " K' perioum" (1918) 



9. Chanson, Vali tali, baste" (1946) 

WEDNESDAY, SEPTEMBER 29, 2010


raoul hausmann









This is quoted from somewheres. Wheres?




"At the time he was living with Heda Mankowicz-Hausmann and Vera Broido in Kaiser-Friedrich-Straße in Charlottenberg. Elfrided Hausmann-Scheffer, Til and I went there 


often. But I always found it very boring. He was just acting the photographer, and the lover of Vera B, showing off terribly with what he could afford to buy now - the ésprit was all gone." Hannah Höch more here
disappearing  ~ 




_________________